Une jolie métaphore pour expliquer le concept de la distanciation sociale, qui empêche au maximum au virus de se déplacer d’une personne à l’autre.